PKJ, Young Adult

Dernier été à Tokyo

dernier été a tokyoAuteur: Cécilia Vinesse

Éditeur: PKJ

Sortie: Juin 2017

Pages: 352

Résumé:

Sept jours pour s’aimer

6 jours,

19 heures,

24 minutes…

Pour Sophia, le compte à rebours a commencé !

Sophia, 17 ans, a une semaine pour dire au revoir à Tokyo et à son groupe d’amis expatriés. Mais ses adieux sont gâchés par le retour surprise de Jamie, avec qui elle a toujours eu une relation compliquée. Alors que tout s’écroule autour d’elle, Jamie se révèle pourtant le seul sur qui elle peut compter. Peut-être n’est-ce pas trop tard pour leur histoire ? Mais que peut-on construire, lorsqu’on n’a que sept petits jours ?

Ma note: 2/5

Mon avis:

J’étais super enthousiaste à l’idée de commencer ce livre car il y a peu de young adult contemporain qui se passe au Japon et comme j’adore ce pays, j’avais hâte. Et hélas, ce fut une déception.

Sophia vit depuis 4 ans au Japon avec sa mère et sa sœur mais le travail de sa mère se termine au Japon et ils doivent rentrer aux USA, au New Jersey.  Elle a une semaine pour dire au revoir à ses amis et à sa vie au Japon.

La couverture est superbe et le résumé me tentait bien mais cela n’a pas fonctionné avec moi.

J’ai eu beaucoup de mal à accrocher à Sophia, aussi appelé Sofa par ses amis (mais plein de fois et moi je trouve ce surnom bizarre, enfin bref !). Elle est agaçante, plutôt égoïste et elle a parfois des réactions de gamines alors qu’elle a 17 ans. Un truc qui m’a choqué aussi, c’est qu’elle parle à peine japonais alors qu’elle y vit depuis 4 ans. Alors, certes ils sont dans un lycée américain mais bon c’est quand même dommage d’habiter dans un pays depuis plusieurs années et de ne pas parler la langue. Enfin c’est mon avis.

A contrario, j’ai beaucoup apprécié Jamie qui est un jeune homme sympathique, simple, un peu bizarre mais un bon ami.

L’histoire en elle-même est basique et je m’attendais à quelque chose d’un peu plus recherché. Et j’aurais préféré que l’auteur évite le triangle amoureux que j’ai trouvé très moyen.

La plume de l’auteur est fluide et agréable. Le livre se lit rapidement.

En bref, une romance YA qui ne m’a pas convaincu mais qui a l’avantage de faire découvrir le Japon, et plus particulièrement Tokyo. Cela change de New York et autres.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s