nos infinis chaos.jpgAuteur: Alfreda Enwy

Editeur: Milady (Emma)

Sortie: Janvier 2017

Pages: 350

Résumé: 

« Il sourit, son regard se posa sur mes lèvres. Il les dévorait des yeux.

Oh, non… seigneur, non ! Pas ça. Les baisers, jamais. Surtout pas après un tel rêve, surtout pas après avoir revu ça ce soir…

— Ne m’embrasse pas, murmurai-je. Ne cherche pas à m’embrasser, Nate. Jamais. »

Dylan a vécu un grave traumatisme dans son adolescence, depuis lors, elle fait ce qu’elle peut pour se reconstruire. En débarquant à San Francisco, elle compte bien reprendre sa vie en main : poursuivre son entraînement au sport de combat, obtenir une licence de management, et, surtout, garder ses distances avec la gent masculine – ses lèvres n’embrasseront plus jamais celles de personne. Plus jamais. À moins que la rencontre de Nate, séduisant boxeur au passé sombre, et de son fils de 4 ans, aussi charmant que son père, ne vienne perturber cette dernière règle.

Alors que leurs chemins ne cessent de se croiser, Dylan sent son cœur et son corps s’éveiller, et ses troubles passés la hanter de nouveau…

Ma note: 4/5

Mon avis:

C’est le premier roman que je lis de Alfreda Enwy et j’ai vraiment beaucoup aimé. J’avais quelques appréhensions avant de démarrer ma lecture car il y a eu beaucoup de pub autour de ce bouquin mais ce roman vaut vraiment le détour.

Dylan arrive à San Francisco après avoir vécu un traumatisme. Elle ne souhaite qu’une seule chose, prendre un nouveau départ et finir ses études en toute tranquillité. Fini les hommes et l’amour. Cela commence mal pour elle car elle fait rapidement la rencontre d’un beau mal hypnotisant, Nate et de son fils.

J’ai adoré les personnages, Kyle, l’enfant de Nate est trop mignon et m’a totalement fait craquer. J’ai de même beaucoup apprécié Nate qui malgré ses tatouages et son air un peu bad boy est gentil, attentionné et sexy.

Dylan est une jeune femme qui n’arrive pas à se remettre de l’expérience traumatisante qu’elle a vécue. Elle est sympathique mais il m’a manqué un petit quelque chose pour vraiment l’adorer.

L’histoire est sympa mais pas forcément super originale. J’ai par contre adoré le fil rouge avec la culotte dino ;).

Alfreda Enwy a un style agréable et fluide. le roman se lit tout seul et j’ai hâte de lire le prochain.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :